Combien coûte en moyenne l’entretien régulier d’un scooter ?

Entretenir régulièrement votre scooter constitue une garantie pour son confort, sa longévité, sa fiabilité et votre sécurité. Votre deux-roues mérite d’être chouchouté car il vous épargne des bouchons, et ce, peu importe sa cylindrée (50 ou 125 cm3). Mais quels sont les points à vérifier et quel est le prix entretien d’un scooter ? Vous devez être prêt à y ajouter un prix pour continuer à utiliser votre scooter.

Quels sont les points d’entretien du scooter ?

Vous devez essentiellement porter votre attention sur l’entretien des quatre éléments suivants :

– Le moteur : une vérification et un remplacement du liquide de refroidissement sont obligatoires afin de refroidir le moteur. Pensez également à faire un contrôle du niveau d’huile, cela évitera la casse du moteur et n’oubliez pas de nettoyer ou de remplacer le filtre à air.

– La transmission : comme la tenue de route de votre scooter est primordiale, ne négligez pas la vidange de fourche. Il faut aussi que vous vérifiiez et lubrifiiez régulièrement la tension de la chaîne de transmission.

– L’électricité : un contrôle du niveau de liquide (mélange d’eau et d’acide sulfurique) de votre batterie s’impose. Utilisez de l’eau distillée s’il en manque. Faites en même temps un changement ou un contrôle des bougies pour qu’elles octroient un bon rendement et continuent de vous faire économiser du carburant.

– La sécurité : pour rouler en toute sérénité, surveillez vos freins (au niveau des plaquettes et du liquide).

Faites de l’économie en effectuant vous-même l’entretien de votre scooter

Avec tout ce que vous devez vérifier, vous vous doutez certainement que l’entretien d’un scooter est généralement onéreux. Si vous disposez des outils nécessaires et des connaissances en mécaniques, réalisez certaines opérations vous-même. Cela vous aidera à réduire votre facture. Vous allez pouvoir économiser 50 à 100 euros en effectuant les opérations faciles.

Combien coûte en moyenne l’entretien d’un scooter ?

Si un moteur thermique dispose de 125 pièces en moyenne, le moteur électrique lui, est doté de 20 pièces de moins. Cela a donc un impact considérable sur le nombre de passages au garage ainsi que le nombre de pièces défectueuses.

On estime l’entretien d’un scooter thermique à environ 230 euros par an. Cela s’explique à tout ce que vous devez réaliser avec, à savoir : changements de bougies, vidanges, réglages du moteur, etc.

Comme le modèle électrique présente moins de risques de panne, son entretien est estimé à 120 euros par an. Il est cependant indispensable de procéder aux actes d’entretien suivants pour qu’il maintienne sa performance : vérification de la batterie et plaquettes tous les 10 000 km, des pneus tous les 15 000 km.

Le sccoter hybride : le deux-roues qui fait ses preuves
Scooters : à chaque motorisation son permis !