Se prémunir contre le vol

Avec environ 80 000 deux-roues volés chaque année, le vol de scooter est une activité illicite qui ne faiblit pas ! Et pour ne pas retrouver votre machine en pièces détachées sur internet ou ailleurs, mieux vaut respecter quelques précautions de base.

Se protéger efficacement

La première règle à respecter scrupuleusement est de toujours l’attacher solidement à un point fixe du mobilier urbain. En effet, l’enlèvement reste de loin la technique de vol la plus répandue. Utilisez toujours un antivol de qualité certifié NF, de préférence un « U » complété par l’utilisation d’une chaine. N’oubliez pas que le voleur cherche avant tout la rapidité d’exécution. Lui compliquer la vie l’incitera surement à changer d’objectif.

Sachez également que de nouvelles techniques ont fait leurs apparitions. Les connaître, c’est aussi le meilleur moyen de les éviter.

Le bike-jacking en est une et pas la moins traumatisante. Les voleurs attendent que vous soyez arrêté à un feu rouge par exemple, pour faire irruption et vous voler votre véhicule. Dans ce cas, n’opposez pas de résistance car ils n’hésitent pas à être violent pour obtenir gain de cause. Restez vigilant lorsque vous êtes à l’arrêt, privilégiez le centre de la chaussée plutôt que les bas-côtés et enfin, gardez la 1ère enclenchée de manière à pouvoir réagir rapidement.

Le vol par ruse quant à lui concerne plutôt les particuliers qui envisagent de vendre leur scooter ou leur MP3. Le voleur profitera d’un essai pour partir pour de bon avec votre machine. Pour éviter cela, exigez systématiquement sa pièce d’identité avant de lui confier le guidon. Et ne vous contentez surtout pas d’un autre type de caution.

Les démarches en cas de vol

Si malgré tout vous n’avez pas pu empêcher le méfait, portez plainte sous 24h au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. Ne perdez pas de temps car il s’agit de dégager votre responsabilité de toutes infractions, accidents ou crimes qui pourraient impliquer votre 2-roues.

Enfin, contactez votre assureur également dans les 24h pour déclarer le vol par lettre recommandée A/R. N’oubliez pas que vous devez apporter une preuve du vol.

En cas de sinistre
En cas d’accident de la route