Tout savoir sur la prime écologique pour les scooters électriques

Le scooter électrique est un moyen de déplacement pratique. Il permet de mieux circuler en ville. Ce véhicule à deux roues pallie aussi à la pollution de l’environnement. Écologique, il émet peu de gaz carbonique. Sachez que l’achat d’un scooter électrique peut faire l’objet d’une prime écologique. Trouvez plus de détails sur cette gratification dans la suite de l’article.

Le bonus écologique pour scooter électrique, une aide de l’État

Le bonus écologique ou prime écologique scooter électrique est une prime accordée par l’État lors de l’acquisition d’un véhicule respectueux de l’environnement y compris le scooter électrique. Il est valable dans tous les pays membres de l’Union Européenne. Ce dispositif a été mis en place dans l’objectif de réduire l’émission de gaz polluants et d’encourager les citoyens à utiliser des véhicules économiques. Ce système permet aussi de sensibiliser les fabricants à créer des moyens de transport émettant peu de CO2. Chaque année, les gouvernements procèdent à une révision du taux de la prime écologique. En général, les vendeurs déduisent en avance le bonus sur les prix d’achat des véhicules. Certaines clauses doivent pourtant être respectées pour obtenir cette aide gouvernementale.

Les clauses d’éligibilité au bonus écologique pour scooter électrique

En France, l’acquéreur d’un scooter électrique doit remplir certaines clauses pour bénéficier de la prime écologique. D’abord, il doit résider en France et être de nationalité française. L’acheteur doit aussi être une personne majeure. Concernant le scooter, il doit être neuf et dépourvu de batterie en plomb.

Montant et mode de versement de la prime pour scooter électrique

Que ce soit pour un scooter de 50cc ou de 125cc, le montant de la prime écologique varie en fonction de la puissance du moteur. Si celle-ci est supérieure ou égale à 2 kW, le bonus s’élève à 250 €/kW suivant un seuil maximum de 27 % du prix d’acquisition du véhicule. L’aide peut atteindre 900 €. Pour un scooter dont la puissance est inférieure à 2 kW, la prime s’élève à 20 % du prix d’achat du véhicule suivant une limite de 100 €. Les professionnels ainsi que les PME implantées sur l’Ile de France peuvent également recevoir une prime écologique à l’achat de scooter électrique. La gratification est évaluée à 1500 € pour les véhicules de puissance inférieure à 10 kW.

Pour le versement, cela peut se faire lors de l’achat du scooter par déduction sur le coût d’acquisition. L’acheteur peut demander le bonus écologique auprès du site de l’Agence de Service et de Paiement (ASP). Cette dernière administre tous les dossiers relatifs aux primes accordées par l’État.

Le sccoter hybride : le deux-roues qui fait ses preuves
Scooters : à chaque motorisation son permis !