Règles de conduite de base

C’est bien connue, un scooter c’est d’abord utile en ville, au cœur du trafic, dans ces métropoles engorgées par les voitures et paralysées par des kilomètres de bouchons aux heures de pointes. Votre scooter ou votre Mp3 représente donc un avantage considérable et un gain de temps précieux dans cette jungle urbaine.

Mais attention, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi et il y a des règles à respecter pour votre sécurité et celle des autres !

Anticipez encore et toujours

Si vous ne devez retenir qu’un mot, c’est celui-ci : Anticipation.

Etre attentif, concentré et constamment aux aguets sont les mots d’ordres pour tout scootériste qui se respecte. Le Rapport Guyot sur l’accidentologie des 2-roues motorisés montre que dans l’immense majorité des cas (84%), la manœuvre à l’origine de l’accident est effectuée par un automobiliste qui n’intègre pas le motard dans son champ d’informations. Une réalité accablante qui doit vous inciter à redoubler de concentration. Respecter les distances de sécurité, se rendre visible et anticiper les freinages des autres usagers de la route constituent donc autant de règles de bases à respecter scrupuleusement.

Doublez à gauche

Quelles que soient les circonstances, que vous soyez pressé ou non, ne doublez jamais par la droite ! En plus d’être formellement interdite par le code de la route, cette pratique est extrêmement dangereuse. Principalement parce qu’un conducteur qui tourne à droite ne s’attend pas à couper la route à qui que ce soit. En plus d’être en tort, vous risquez donc de vous mettre en danger.

En ville comme en dehors, lorsque vous doublez, c’est à gauche, après avoir préalablement procédé aux contrôles visuels (rétro et angle mort) puis enclenché votre clignotant.

Cette règle, bien connue des motards, l’est beaucoup moins des conducteurs de scooters. Ils ont souvent tendance à rouler trop à droite, comme s’ils n’étaient pas des usagers à part entière. Une mauvaise habitude qui les incite souvent à doubler par la droite… A bannir absolument de votre conduite !

La circulation inter-files

Absente du code de la route, cette pratique bien connue des citadins n’est pas formellement interdite mais pas franchement autorisée non plus. Disons qu’elle est tolérée, mais sachez que vous pouvez tout de même vous faire verbaliser pour dépassement sur la droite…

Circuler entre les files implique également quelques règles de sécurité à ne pas oublier. Respectez un différentiel avec les automobilistes que vous doublez de 20 km/h maximum, utilisez rétroviseurs et clignotants et n’oubliez pas d’être courtois avec les automobilistes qui vous font de la place.

Évitez les couloirs de bus

Comme pour les automobilistes, l’accès aux couloirs de bus est strictement interdit aux 2 et 3-roues motorisés. Ne les empruntez donc pas, sous peine de vous mettre en difficulté à bien des égards.

D’abord, parce que vous risquez une très forte amende.

Ensuite, parce que comme un poids lourd, le champ de vision d’un bus est moindre. Il distinguera plus difficilement un deux-roues au moment de tourner par exemple.

Allumez les feux !

Enfin, en ville comme à la campagne, pensez à allumer systématiquement vos feux de croisement de jour comme de nuit. Cette règle de sécurité est obligatoire depuis le 1er mars 2007. En sont dispensés uniquement les véhicules mis en circulation avant le 1er juillet 2004, car « ils ne sont pas conçus pour supporter l’allumage des feux en permanence. »

Alors, pensez-y !

En cas de sinistre
Se prémunir contre le vol