Comment bien choisir son antivol de moto ?

antivol

Avez-vous récemment acheté une moto ? Et bien, si vous ne voulez pas la perdre de sitôt, vous avez intérêt à l’équiper d’un système d’antivol. Mais compte tenu de la diversité des modèles proposés sur le marché, quel antivol choisir ? Découvrez tous les critères à prendre en compte pour bien choisir son antivol de moto.

L’antivol : un véritable équipement incontournable

En l’espace de quelques années, le vol d’un scooter ou d’une moto est désormais très fréquent. Toutefois, il est possible de limiter ce dégât en vous équipant d’un antivol de moto. Ce dispositif permet de sécuriser votre moto. Pour mieux bénéficier de ses avantages, il est néanmoins conseillé de choisir des équipements résistants, homologués et fiables. Un antivol homologué est un système qui a déjà été testé par des organismes indépendants afin de prouver son efficacité contre les tentatives de vol. Un antivol scooter non homologué ne vous permet pas d’être indemnisé par votre assurance. Avant d’acheter un antivol, vous devez alors vérifier qu’il est bien soumis à différentes certifications. Il existe 2 principaux types d’antivol à savoir les antivols mécaniques qui consistent à empêcher votre moto de rouler et les antivols électroniques qui consistent à dissuader les voleurs avec un dispositif coupe-circuit, une alarme ou une sirène retentissante. Si vous souhaitez trouver un large choix d’antivol moto homologué, rendez-vous sur www.scooteo.com.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un antivol de moto ?

Avant de choisir un antivol de moto, il est important de contrôler son homologation. Assurez-vous qu’il affiche un certificat NF et SRA. En effet, si vous ne choisissez pas un antivol moto homologué, votre assurance ne vous donnera pas aucun gain de cause ni aucune indemnisation en cas de vol de votre scooter ou votre moto. Privilégiez également des grandes marques reconnues qui utilisent des matériaux de qualité pour la fabrication de l’antivol. Le poids et l’encombrement du dispositif sont aussi des éléments à prendre en compte pour bien choisir le modèle d’antivol de moto qui correspond à vos besoins. Si vous souhaitez vous procurer d’un antivol moins encombrant et plus léger, choisissez un bloque-disque ou des alarmes. Ces derniers n’empêchent pas toutefois le vol par enlèvement d’une moto. En revanche, ils peuvent dissuader les voleurs et retarder ainsi l’exécution du vol. Si vous souhaitez, par contre, bloquer votre moto à un ancrage fixe, optez pour un antivol plus visible en « U » ou en chaîne. Le niveau de sécurité est aussi un critère de choix capital. Assurez-vous que la serrure de votre équipement est bien solide. Pour cela, il est recommandé de choisir des serrures anti-perçage ou anti-crochetage. Veillez également à ce que les matériaux utilisés soient garantis anti-sciure.

Quels sont les principaux types d’antivol de moto ?

Il existe 2 principaux types d’antivol moto à savoir les antivols électroniques et les antivols mécaniques qui se déclinent en 4 dispositifs, dont le U, la chaîne, le câble, et le bloque disque. Les antivols électroniques se déclinent, en revanche, en trois systèmes différents. Le premier s’agit d’un système de coupe-circuit, le second est une alarme qui se déclenche lorsqu’un individu s’approche de votre moto et le troisième dispositif repose sur un système de géolocalisation par satellite. Concernant les antivols mécaniques, le U est le dispositif le plus costaud. Il est très difficile à briser et se présente sous la forme d’un « U ». Vous pouvez l’installer sur un point fixe pour bien immobiliser la roue avant ou arrière de votre moto. Cet antivol se décline en plusieurs modèles différents, en matière de longueur de branches, d’écartement et de diamètre. La chaîne est un antivol très pratique, car elle est plus légère et très facile à attacher. Elle fonctionne de la même manière que le « U ». Le câble, quant à lui, est très économique. Plus léger et moins résistant qu’un antivol en chaîne ou en U, il n’assure pas toutefois le même niveau de protection que ces derniers. Enfin, le bloque disque est un antivol mécanique supplément qui ne permet pas de fixer votre moto à un ancrage fixe, mais qui peut tout de même dissuader les voleurs.

Comment entretenir un antivol de moto ?

Pour entretenir votre antivol scooter, vous devez toujours le ranger à l’abri de l’humidité. S’il a été subitement mouillé, vous devez immédiatement le sécher. Cela prolongera sa durée de vie. Si vous avez choisi un antivol mécanique, nettoyez-le avec un savon doux et une éponge souple. Lorsque vous roulez, rangez-le dans un top-case ou une sacoche de moto. Une autre manière d’entretenir votre antivol est de bien savoir l’utiliser. Il est impératif de bien l’attacher à un point fixe afin que les voleurs ne puissent embarquer facilement votre moto dans une camionnette. Vous devez aussi de temps en temps lubrifier la serrure de votre antivol pour le maintenir constamment en excellent état ; ce qui vous permet de l’enlever facilement. En outre, lorsque vous constatez une tentative de vol et que votre dispositif antivol mécanique a été abîmé faute d’un voilage de U ou de serrure forcée, il est temps de le changer, car il aura certainement perdu sa résistance et sa fonctionnalité. Si vous utilisez par ailleurs un antivol électronique, vous devez le remplacer dès que vous détectez un court-circuit.

 

 

Ampoule H1 pour voitures : A quoi ça sert ?
Comment choisir des ampoules h1 ?